CEPD'OC

Centre d'Etudes de la Parole D'OC

05 - Jean LAVOIS :  Effet de l’incendie sur le chêne liège

Èra en mila nòu cent-nonanta, lo cinq de setèmbre, lo fuec a partit de Vidauban , e a vengut nos rostir tota una còla, a partit jusqu'a la mar, urosament que lei suves, que son pas levats, l'escòrsa, lo desmascage o la rusca tèn - que se son levats, lo fuec brutla jusqu'au bòsc.

- E crèban ?

- E crèban ! 

- Aquí podèm s’avisar que i a que lei suves qu'an bèn resistit.

- Perqué lei suves son pas estats levats, de bensai dotze vò quinze ans, es pèr aquo qu'a resistat au fuec, que s’avián estatlevats de l’an ò dos ans avant, l'escòrsa es pas pron espessa, e lo fuec va jusqu'a la maire, e après crèban.

Èro en milo nòu cènt-nounanto lou cinq de setèmbre, lou fue a parti de Vidauban , e a vengu nous rousti touto uno couelo, a parti jusqu'à la mar, urousamen que lei suve, que soun pas leva, l'escorso, lou desmascage ou la rusco tèn - que se soun leva lou fue brulo jusqu'au bos. 

- E crèbon ?

- E crèbon.

- Aqui poudèn s’avisa que i'a que lei suve qu'an bèn resisti.

- Perqué lei suve soun pas esta leva, de bessai douge vo quinge an, es pèr acò qu'a resista au fue, que s’avien estaleva de l’an o dous an avans, l'escorso es pas proun espesso, e lou fue va jusqu'à la maire, e après crèbon.

C’était en 1990, le 5 septembre. Le feu est parti de Vidauban, il est venu nous rôtir une colline puis il est parti jusqu’à la mer. Heureusement que les chênes à qui on n’a pas enlevé le liège, l’écorce tient car si on l’a enlevé, le feu brûle jusqu’au bois.

- Et ils meurent ?

- Ils meurent

- Ici, on peut se rendre compte que les chênes-lièges ont bien résisté.

- Parce que le liège des chênes n’a pas été enlevé depuis douze ou quinze ans, c’est pour ça qu’il a résisté au feu, car s’il avait été levé depuis un an ou deux ans l’écorce n’est pas assez épaisse et le feu va jusqu’à la souche et après, ils meurent.

Dialecte provençal maritime

Le verbe « èstre » aux temps composés se conjugue avec l’auxiliaire « aver », contrairement à ce qui se fait généralement en lange d’oc.

Prénom Nom : Jean LAVOIS
Année de naissance : -
Profession : Leveur de liège
Parcours : Dernier leveur de liège professionnel originaire du Var
Entretien de : André Abbe
Date de collectage : 2017-03-08
Lieu : Roquebrune sur Argens
Centre d'Etudes de la parole d'Oc - 8 bis, avenue Jules FERRY - 13100 AIX EN PROVENCE - Tél : 04.42.93.45.12 - Email : cepdoc@free.fr - mentions légales